Les Abattoirs

Espace d’art moderne et contemporain de Toulouse et Midi-Pyrénées

2000

Les abattoirs de Toulouse ont été construits en 1865 sur les plans d’Urbain Vitry, architecte chargé de la restauration de Saint-Sernin. Le schéma général des abattoirs en reprend le plan basilical. L’ouvrage clé de la transformation des abattoirs en Espace d’Art est la présentation du rideau de scène réalisé pour le Théâtre du Peuple par Picasso La Dépouille du Minotaure en costume d’arlequin, 1936. Sa dimension (830 x 1325 cm) a dirigé le parti pris architectural et la création d’une salle enterrée pour respecter l’homogénéité de l’architecture de Vitry.

Pour créer cette salle, l’ensemble du bâtiment a dû être repris en sous-oeuvre. La surface ainsi dégagée a permis la création des salles d’exposition, d’un auditorium de 250 places et d’un ensemble de locaux techniques en lien direct avec les expositions, sans que le volume principal du musée ne soit perturbé par des réseaux.

L’architecture existante a été restaurée de manière très rigoureuse, les nouvelles interventions sont volontairement contemporaines et ont été dictées par un souci de respect et de différenciation des ouvrages.

maître d’ouvrage Ville de Toulouse
maître d’oeuvre Antoine Stinco
lieu Toulouse
mission architecte, chef de projet études pour Antoine Stinco
date 2000
budget 13 000 000 € HT
surface 5 000 m²