Actualités

Nouveau parcours de visite au Panthéon

Découvrez le nouveau parcours de visite enrichi de nouveaux dispositifs de médiation, mais aussi la présentation renouvelée du Pendule de Foucault et de la maquette de Rondelet.

31/05/2017

La Conciergerie fait sa Révolution

L’atelier MAW présente le nouveau parcours de visite de la Conciergerie. La scénographie a entièrement été repensée au service d’une approche plus juste de la Révolution. La présentation restitue la lisibilité des espaces qui ont été remaniés à de nombreuses reprises. Les visiteurs découvrent un parcours unifié et rythmé réalisé avec CL Design et Mosquito.

Nous vous conseillons la balade radiophonique avec Guillaume Mazeau dans le nouveau parcours de la Conciergerie. France Culture, émission La fabrique de l’Histoire : Anaïs Kien réalisée par Séverine Cassar.

 Des dispositifs de médiation graphique et multimédia ont été conçus en toute complémentarité pour apporter au public les clés de compréhension de la période : carte des lieux de justice à Paris, frise chronologique, film ou encore maquette interactive de la Conciergerie au XVIIIe siècle.

 La Conciergerie devient au printemps 1793 le lieu d’une justice d’exception en plus de sa fonction carcérale. La salle des noms présente dans une scénographie immersive plus de 4 000 noms des personnes jugés par le Tribunal révolutionnaire pour crimes politiques. Une table numérique permet de consulter des documents d’archives des plus grands noms de la Révolution jugés par ce Tribunal : Danton, Marat, Madame du Barry, Robespierre, Marie-Antoinette, etc.

 Les salles muséographiques du premier étage apportent un éclairage sur la réforme judiciaire depuis la Déclaration des Droits de l’Homme jusqu’à la mise en place de la Terreur. L’ambiance lumineuse et colorée crée une atmosphère propice à susciter la curiosité des visiteurs. Le propos est soutenu par une riche iconographie révolutionnaire, ainsi que des ouvrages, des sculptures et des médailles du Tribunal.

 La chapelle met à l’honneur Marie-Antoinette. Une vitrine centrale présente les œuvres exceptionnelles en provenance des collections du musée Carnavalet : chemise de la reine, crucifix, reliquaire contenant des cheveux. Ces objets censés lui avoir appartenu et qui fascinent depuis la fin du XVIIIe siècle bénéficient d’une mise en valeur qui produit du sens dans ce monument où les mémoires se superposent. En témoigne les petits bibelots en bois tourné révélant en ombre chinoise les profils de Louis XVI et Marie-Antoinette.

Source vidéo : France info - culturebox, reportage : I. Schultz / A. Blanchard / F. Cattin. Pour en savoir plus : exposition virtuelle à la Conciergerie

Voir le projet

L’atelier [MAW] présente la rentrée des expositions

A vos agendas !

20 juillet - 21 août 2016

Le Louvre à la Plage

Le Louvre s’invite à la plage cet été. L’atelier MAW a conçu en association avec Flavio Bonuccelli la scénographie et le graphisme du stand du musée du Louvre sur le thème du royaume de Neptune. Les agencements ont été réalisés par Séquoia et Objectif numérique pour la signalétique. Trois silhouettes grandeur nature accueillent les visiteurs. Peintures, sculptures et objets d’arts, invitent le grand public à découvrir les mythes du monde marin représentés dans les collections du musée.

Voir le projet

http://www.louvre.fr/paris-plages-2016

2 avril - 4 juillet 2016

Louis XV à Fontainebleau. La « demeure des rois » au temps des lumières

Aux côté de Richard Peduzzi assurant la direction artistique de cette exposition au château de Fontainebleau, l’atelier MAW a mené une mission précise d’assistance technique. L’exposition fait revivre l’histoire du château sous Louis XV, temps fort et paradoxalement méconnu. Plus de 120 œuvres, tableaux, dessins, meubles, objets d’art, porcelaines, costumes et manuscrits, sont présentées dans la salle de la Belle cheminée. La visite se poursuit dans l’appartement des Chasses, où sont conservés les cartons peints par Jean-Baptiste Oudry pour la fameuse tenture des Chasses de Louis XV. Un parcours au sein du château signale les grands ensembles décoratifs créés à l’initiative du roi et invite à prolonger la visite.

Voir le projet

14 mars 2016

Visite virtuelle des vitraux de l’abbatiale de Conques

Au musée Soulages, une nouvelle table numérique vient d’être installée dans la salle qui présente les cartons préparatoires des vitraux de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques. Les visiteurs peuvent découvrir la visite virtuelle de l’abbatiale et les vitraux de Pierre Soulages dans leur environnement. Un time-laspe reconstitue une journée entière de variations lumineuses sur un vitrail dans l’abbatiale en 55 secondes.

Le design de la table s’intègre avec sobriété dans le volume de la salle. D’une grande fonctionnalité, celle-ci intègre une vitrine où peuvent être exposés des documents originaux. La visite virtuelle a été conçue par Ecliptique.

Voir le projet

12 janvier 2016

Ouverture des cabinets insolites au musée de l’Armée

Les nouvelles salles d’exposition sont l’aboutissement d’un travail de quatre années en étroite collaboration avec les équipes du musée. Plus de 5 000 figurines militaires et modèles d’artillerie ont pris place et une sélection exceptionnelle d’instruments anciens retrace l’évolution de la musique militaire en partenariat avec le musée de la musique (Philharmonie de Paris).

Ces trois salles ont été conçues pour être un point d’émerveillement et de surprise pour les visiteurs. La technicité du projet réside dans la conception de vitrines grands formats qui associent des ouvrages verriers importants aux structures anciennes de l’édifice. La forme de la vitrine de la musique est guidée par l’acoustique alors que la vitrine centrale biaisée de l’artillerie indique naturellement le parcours de visite. 

Lire l’article de France Culture "Défilé de petits soldats au musée de l’Armée" http://www.franceculture.fr/peinture/defile-de-petits-soldats-au-musee-de-larmee

Voir le projet

20 novembre 2015

Ouverture du musée de l’Ordre de la Libération

Le musée de l’Ordre de la Libération a été entièrement rénové entre 2012 et 2015. Philippe Maffre et Marion Rivolier ont conçu et suivi la réalisation de l’ensemble des aménagements muséographiques afin de mettre en valeur les collections du musée. Le projet a été réalisé en association avec Benjamin Mouton (Architecte en chef des monuments historiques) qui a assuré la maîtrise d’œuvre du bâtiment.

Plus de 2 000 pièces mettent en lumière les trajectoires des 1 038 Compagnons de la Libération. Trois galeries présentent une exposition permanente sur la France libre, la Résistance intérieure et la Déportation. Une salle dédiée à Charles de Gaulle, fondateur et grand-maître de l’ordre de la Libération, expose notamment le manuscrit original de l’affiche de l’Appel à tous les Français, un ensemble de décoration et le képi du général. Les vitrines sont de véritables compositions mettant en scène dans une présentation dynamique costumes et décorations, objets du quotidien et outils militaires, photographies et journaux, dessins originaux et manuscrits.

Pour en savoir plus sur le musée : http://www.ordredelaliberation.fr/

Voir le projet

0 | 10