RÉNOVATION DE L’OPÉRA MUNICIPAL DE CLERMONT-FERRAND

Clermont-ferrand

2014

Au-delà de l’entretien patrimonial important qui a été nécessaire pour la réouverture de la salle au public, l’objectif de la rénovation de l’Opéra municipal était de créer une salle de spectacle moderne, dans le respect de son aspect historique tout en offrant une grande qualité de confort aux usagers.

La jauge de la salle a ainsi été réduite à 600 places et les places avec une mauvaise visibilité ont été supprimées. Côté scène, le parti pris de modernisation des équipements de machinerie est allé de pair avec la conservation patrimoniale d’une architecture et d’un gril en bois. La difficulté technique a été d’adapter des outils mécanisés à un volume contraint et fragile.

L’ensemble des réseaux électriques dédiés aux services de la scène ont été entièrement renouvelés, et un important investissement a été consenti pour mettre à jour tous les équipements de sonorisation, d’éclairage et d’audiovisuel, notamment avec des équipements d’écoute de scène et d’intercommunication.

La motorisation de la fosse d’orchestre permet désormais une modularité des espaces plus rapide.

L’accessibilité des décors et de leur aire de stockage dans le sous-sol a été considérablement améliorée avec la création d’un monte-charge aux dimensions confortables et avec un accès direct depuis la rue.

Enfin, de nouveaux locaux ont été aménagés avec une salle de répétition dédiés à l’Orchestre d’Auvergne.

L’étude et les travaux de réhabilitation du Théâtre historique ont ainsi fait appel à une pluralité de compétences. L’objectif final d’offrir un outil de travail et de création de qualité pour le jeu théâtral, musical et lyrique est aujourd’hui atteint.

maître d’ouvrage : Ville de Clermont-Ferrand
lieu : Clermont-Ferrand (63)
mission : scénographie d’équipement, Claude Polycarpe chef de projet étude, Scène
date : 2014
partenaires : architecte mandataire , Agence Fabre et Speller
budget : 11 400 000.00 € HT
budget scénographie : 3 100 000.00 € HT
surface : 12 566 m²

Crédit photo : Patrice Morel